Partir à la recherche d’une maison à acheter en Floride

Avant de vous équiper de votre sac dos et de partir en expédition d’exploration, lisez ces quelques conseils.

Selon ce que vous en attendez, le bien de vos rêves existe sûrement outre-Atlantique, le tout étant de lui mettre la main dessus !

En réalité, faire la recherche et acheter une maison en Floride n’est pas forcément plus compliqué que dans l’hexagone. De nombreuses solutions et dispositions existent pour vous faciliter la vie. Depuis la présence de compatriotes sur place, jusqu’à un régime d’imposition relativement léger, la Floride est la région américaine idéale pour la recherche et l’achat immobilier.

Que vous souhaitiez acquérir une résidence secondaire, ou bien dédier cette dernière à la location, de nombreuses maisons et opportunités attendent d’être saisies.

Devenir propriétaire dans l’un des États les plus dynamiques du territoire peut s’avérer être un pari payant à moyen terme. Pourquoi ne pas vous tailler votre part du gâteau et acheter à Miami ?

 

Le marché idéal pour investir

De nombreuses agences francophones sont présentes sur place pour accompagner les Français souhaitant faire la recherche d’un bien immobilier et l’acquérir. Ces dernières se partagent un fichier public recensant tous les biens à vendre et faisant état de leur prix et de leur historique de vente. C’est un premier point qui devrait vous rassurer. La transparence financière américaine est légendaire et l’immobilier ne fait pas exception. Il vous faut toutefois vérifier qu’elles possèdent bien les habilitations officielles : les assurances “Liability” et “Errors and omissions” et la licence “Real Estate”.

Ensuite, ce marché est encore sous-coté comparé au niveau qu’avaient atteint les prix avant la crise des subprimes. Ce facteur devrait vous intéresser dans la mesure où il y a fort à parier qu’ils ne tarderont pas à regrimper. Pour l’instant, les opportunités sont encore nombreuses. Concrètement, il est encore possible d’acheter une villa en Floride, vers Miami, pour l’équivalent d’un 50 m² à Paris !

Cela peut vous ouvrir des perspectives quant au type de maison que vous pouvez acheter. Cependant, s’il s’agit d’un investissement locatif, préférez une maison dans un quartier calme. Elles se louent mieux et attirent des familles, synonyme de stabilité. Critère très important en locatif !

De plus, comparées à un appartement à vendre au centre de Miami par exemple, les maisons n’engendrent pas autant de frais. Les copropriétés (condominium) demandent une participation financière mensuelle pour l’entretien des parties communes et des infrastructures (salle de sport, piscine, services, etc.). Seuls l’entretien et le rafraîchissement périodique sont à prévoir. Là encore, vous pourrez mandater une agence pour qu’elle se charge de la gestion de votre bien. Contre un pourcentage du loyer (en général environ 8 % à 10 %), l’agence se chargera des rotations de locataire ainsi que de mandater des interventions d’entretien. Le gage de la tranquillité.

Mais dans quelle ville investir ?

Les biens immobiliers à vendre à Orlando représentent de bons investissements. Cette ville attire de plus en plus de grandes entreprises et leurs travailleurs. De fait, ces derniers sont en quête de biens à louer et non à vendre.

Ces derniers doivent soigner leur scoring bancaire suite à la crise de 2008. Ce score fait état de leurs finances. Afin d’être bien notés, les locataires américains évitent les impayés, très préjudiciables d’un point de vue bancaire. De plus, contrairement à la France, le droit penche plus volontiers vers le propriétaire que le locataire. Une promesse de tranquillité supplémentaire.

L’accompagnement que vous trouverez sur place vous aidera à y voir clair et à vous décider. Dans tous les cas, sachez que cette zone des États-Unis est encore propice à investir. Et pourquoi ne pas se laisser tenter par une villa aux abords de Miami ? La réalisation de votre rêve américain !

Nos autres articles sur la recherche :

Retour haut de page