Appartement Miami : 5 choses à savoir avant d’acheter !

Miami est une mégapole tellement diversifiée que l’on peut y trouver des appartements dans tous les styles et à tous les prix. Miami reste un des marchés immobiliers les plus dynamiques au monde et la question que l’on nous pose souvent est “Où faut-il acheter et que faut-il savoir avant d’acheter ?“. L’immobilier à Miami reste assez cher, même si on est loin des prix de Manhattan ou Palo Alto, et à moins que vous ne soyez déjà très familier avec ce marché, voici quelques points à connaitre avant de se lancer.

Immeuble Miami
L’immeuble Porsche Tower à Miami

1.0 Connaitre son budget et savoir à quoi il correspondra sur le marché.

L’adage “Emplacement, emplacement, emplacement” est toujours aussi vrai. Plus vous serez près de l’eau (que ce soit la mer ou la baie), plus la valeur des propriétés s’envolera. La vue sera aussi un facteur important.

Selon d’où vous venez, vous sera peut être surpris aussi par le coût de la vie à Miami. Il vous fauda peut être faire des compromis : Que préférez-vous privilégier ? L’emplacement ? La taille ? Le nombre de places de parking ? Les services dans la copropriété ? Si vous avez un crédit sur le bien, pensez bien qu’il n’y aura pas que les mensualités à payer, mais aussi les charges mensuelles de copropriétés qui peuvent être élevées.

Mettez donc à plat votre budget, vos critères de recherches et les services indispensables pour vous afin de vous assurer que des biens correspondent. Les services peuvent comprendre : une ou des piscines, fitness centers, business rooms… Certains immeubles ont un spa, un service de concierge, un room service, un parking avec valet service….

2. Plus vous montez dans les étages, plus la propriété sera chère !

C’est un peu le cas partout, mais c’est encore plus vrai à Miami. Plus vous montez et plus la vue sera belle et souvent, plus la surface sera grande aussi. A vous de décider si vous préférez la vue sur l’océan ou la vue sur Miami… ou même les deux, mais le budget s’en ressentira.

3. N’oubliez pas les charges de copropriétés et les charges exceptionnelles.

Que vous achetiez dans un lotissement fermé, un country club, ou comme ici dans un immeuble, il y a de très grandes chances (99/100) que vous ayez à payer des charges de copropriétés. Elles sont généralement payables par mois ou par trimestre et peuvent aller de 200/300 $ par mois à plusieurs milliers selon le standing de l’immeuble et les services disponibles. Elles devront être payées directement à la société de gestion de la copropriété et couvriront la gestion et l’entretien de l’immeuble, des espaces communs, des extérieurs, des poubelles, des assurances… Attention il arrive aussi parfois que des charges exceptionnelles aient été votées par les membres de la copropriété qui résulteraient là aussi par un paiement mensuel additionnel.

Terrasse Appartement Miami
La vue Océan à Miami a un prix…

4. La plupart des copropriétés auront des conditions d’adhésion et aussi des restrictions d’utilisation

Lors de l’achat, on vous demandera certainement de remplir un formulaire d’adhésion à la copropriété que le bureau de l’association étudiera et validera ou non votre demande. De nombreux critères entreront en compte comme par exemple si vous avez des animaux domestiques ou non…

L’association de copropriétaires vous fournira aussi la liste des règles de fonctionnement de la copropriété. C’est généralement un document très long et très détaillé qui listera ce que pouvez faire ou non. Si votre niveau d’Anglais n’est pas suffisant pour comprendre ce document, il vaut mieux vous faire accompagner et poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit : “Pourrais-je louer le bien ?”, “Pourrais-je prêter le bien à mes enfants ou des amis ?”, “Pourrais-je louer en Airbnb ?”… Attention, ces règles sont strictes et les amendes pour non-respect peuvent être lourdes.

Il devra aussi vous être fourni des éléments sur la santé financière de la copropriété et sa capacité à faire face à de futures dépenses. Là aussi, assurez-vous de comprendre ce document.

5. Ayez vous justificatifs financiers prêts.

Si vous envisagez d’emprunter pour acheter cet appartement à Miami, prenez vous-y très en amont. Que vous fassiez votre prêt en Europe ou aux USA, il vous faudra un justificatif comme quoi le prêt est accordé avant de commencer à visiter les biens. Avec toute offre, l’agent immobilier qui vous accompagne devra remettre votre lettre de pré accord de crédit. Si vous payez comptant, ayez bien des relevés de banque le prouvant, une copie d’écran de votre smartphone ne suffira pas et ce genre d’erreur peut vous faire louper l’appartement de votre rêve dans un marché très dynamique.

Acheter un appartement à Miami est très différent de l’achat d’un bien en France, c’est pourquoi vous avez besoin de l’accompagnement d’un agent immobilier expérimenté comme ceux d’Objectif USA Immobilier pour le réussir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Retour haut de page